fbpx
A Lyon, un magnétiseur-énergéticien à votre écoute

Magnetiseur – Coupeur de feu à Lyon

Se libérer du stress

Se libérer du stress

 

 

Quand le stress rend malade

Se libérer du stress est avant tout une question de santé.

Une situation stressante peut entraîner l'organisme vers la maladie. Cela peut être le cas lorsqu'elle dure trop longtemps sans que l'on puisse la régler, ou qui se reproduit trop souvent pour ses propres capacités de résilience, ou encore si le système nerveux ne peut plus gérer (notamment chez les personnes anxieuses).

 

Phénomènes physiologiques  : Le stress en trois phases

Lorsque survient le danger, ou tout stimulus considéré comme tel, on se retrouve soudainement dans une brève période de choc (les jambes flagellent, les poils des bras se hérissent, le coeur se met à battre la chamade), puis c'est tout l'organisme qui sonne le branle-bas de combat ! Surtout contrôlés et régulés par le système nerveux et les glandes endocrines, ces mécanismes de réactions en chaîne comprennent deux phases, parfois trois.

La phase d'alarme. L'adrénaline et d'autres hormones sont libérées dans le corps, pour lui permettre de réagir immédiatement de manière parfois surprenante. Grâce à ce système instinctif, les perceptions, la force musculaire et les réflexes sont temporairement décuplés. S'en suit un état d'intense activité cérébrale, car il s'agit de décider : fuir la situation ou l'affronter.

La phase de résistance. Après quelques minutes, plusieurs autres mécanismes se mettent en place : le taux de cholestérol augmente, comme celui des acides gras, et la glycémie (taux de sucre) bondit. Pour palier à d'éventuelles blessure,  les facteurs de coagulation se renforcent. En revanche, le fonctionnement des globules blancs s'inhibe. L'organisme libère alors de nouvelles hormones, dont les endorphines, le cortisol, la dopamine et la sérotonine. Il s'agit de se préparer à deux options possibles : courir le plus loin et  le plus longtemps possible ou terrasser son rival.

En principe, jusque-là, ces deux premières phases sont bénéfiques. Le stress agit comme stimulant pour permettre la mobilisation d'un maximum de ressources et une rédaction adaptée à la situation. Le simple fait de se mettre en mode actif rétablit l'équilibre des hormones dans le sang. Une fois l'urgence traitée, une réaction de détente s'enclenche et laisse place à la fatigue. Le repos permettra le retour à un métabolisme normal.

La phase d'épuisement. Le fonctionnent non-stop et "à plein régime" des mécanismes de réaction entraînent des désordres métaboliques et physiologiques importants. L'organisme s'épuise, certains organes ou systèmes s'affaiblissent, voire se relâchent. Un haut niveau d'hormones de stress dans le sang, même en situation "normale", est un indice de l'état de stress dans lequel se trouve l'organisme.

 

Stress et maladie

 

Lien entre le stress chronique et les maladies

Lorsque l'on souffre et que l'on arrive pas à se libérer du stress, il n'est pas toujours aisé d'avoir conscience de la situation, bien que sa santé soit mise en jeu. Pour soulager les malaises causés par le stress, des comportements de compensation peuvent apparaître ou augmenter fortement (tabagisme, alcoolisme, consommation de drogues, excès de sommeil,...) Et ainsi, de nouveaux problèmes apparaissent, se rajoutant au poids du stress !

Les mécanismes physiologiques générés par le stress chronique sont nombreux et participent à un certain nombre de dérèglements, à tous les niveaux. On peut ainsi contacter :

Accélération du vieillissement. Le stress augmente la production de substances oxydantes dans l'organisme à des taux trop élevés. La conséquences de ce déséquilibre est le vieillissement et la mort des cellules causés par ces radicaux libres.

Déficit nutritionnel. Réagir immédiatement à la situation de danger sollicite une grande quantité d'énergie, que le corps va produire en métabolisant plus rapidement les éléments nutritifs. Ceci peut provoquer un certain nombre de carences (en acides aminés, de potassium, de phosphore, de magnésium, de calcium, ...). Par ailleurs, les nutriments essentiels sont moins bien absorbés en période de stress, impliquant une perte de poids ou au contraire une augmentation significative de la masse graisseuse.

Déficit immunitaire. Le cortisol produit en réponse au stress peut engendrer un affaiblissement du système immunitaire : le corps devient alors plus vulnérable, répondant plus spontanément aux agents infectieux, bénins ou graves, et aux différents types de cancer. Parfois, un rhume survient après un simple épisode de stress...

Ulcères d'estomac. Même si l'on sait maintenant que la plupart des ulcères sont causés par la bactérie Helicobacter pylori, le stress est indéniablement un élément qui peut contribuer à l'apparition des ulcères gastriques. Les brûlures d'estomac sont également souvent en lien avec le stress.

Problèmes gynécologiques. Aménorrhée, infertilité... Elle peuvent trouver leurs sources dans des situations de stress.

Problèmes de santé mentale. Le stress peut occasionner des symptômes plus graves : de l'anxiété, des crises de panique, des phobies, de la dépression, des dépendances, des troubles de l’alimentation (anorexie/boulimie)

Maladies à composante psychosomatique. Il n'est pas exclu que le stress contribue à l'évolution de certaines maladies dont l'asthme, le psoriasis, l'arthrite rhumatoïde, la fatigue chronique, la maladie de Crohn, la fibromyalgie, la migraine, la colite ulcéreuse, le syndrome prémenstruel, l'obésité,...

Aggravation de maladies. Il est toutefois rare que le stress cause à lui seul une maladie grave, on peut cependant concevoir qu'il peut jouer un rôle dans la susceptibilité à l'hypertension, les maladies cardiovasculaires, le diabète de type II, le cancer..., et qu'il peut en accélérer l'évolution.

 

 

Le magnétisme, une méthode douce pour se libérer du stress

Moins d'alarmes. Un accompagnement énergétique sur une ou plusieurs séances peut grandement participer à se libérer du stress. Il va tout d'abord permettre de limiter la répétition des phases d'alarme, en favorisant la clairvoyance et la prise de recul sur les évènements auparavant anxiogènes.

Quitter la phase de résistance. Un ré-équilibrage des énergies de la personne stressée lui permettra de quitter presque immédiatement la phase de résistance dans laquelle elle peut parfois rester engluée.

Se libérer de la phase d'épuisement. Enfin, en remontant son taux vibratoire lors d'une harmonisation globale, le patient peut se libérer de la phase d'épuisement dans laquelle il avait sombré.

Réactivation du système immunitaire. Du fait de l'apaisement des tensions générales, se libérer du stress par un accompagnement énergétique permet de renforcer considérablement ses défenses immunitaires, de lutter plus efficacement contre les agressions virales et de prévenir l'apparition des maladies.

 

 

Une séance type

Je vous reçois au cabinet sur réservation, pour un rendez-vous qui durera autour de 90 minutes.

Nous démarrerons par un entretien informel, où nous dresserons un état des lieux de votre situation actuelle (santé, moral, travail, famille...)

La séance de soin quant à elle durera précisément une heure, pendant laquelle vous serez confortablement allongé sur une table de massage. La lumière sera tamisée et une agréable musique zen vous accompagnera pour mieux vous détendre.

L'ensemble du corps sera traité, de la tête au pieds, en passant par de nombreux points énergétiques clefs, dont les principaux chakras.

Nous terminerons par un nouvel échange sur vos ressentis, vos pensées, et quelques conseils pour favoriser l'action du soin dans le temps.

Une séance coûte 60 €

 

 

Demander un rendez-vous : cliquez ici

 

Témoignages

N'hésitez pas à partager cet article...
S’abonner
Être notifié des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
error: Attention : Ce contenu est protégé !