fbpx
A Lyon, un magnétiseur-énergéticien à votre écoute

Magnetiseur – Coupeur de feu à Lyon

Que voit l’autre de moi ?

 

Je vais mettre l’image que j’ai de moi-même en accord avec l’image que les autres ont de moi.

Nous avons l’habitude de nous laisser abuser par ce que nous croyons de nous-mêmes. Nous nous construisons une image à travers nos désirs, nos rêves, nos hontes, nos craintes. Les autres personnes, par leurs actes et leurs paroles, confirment cette image ou nous renvoient une image différente. Ainsi nous ajustons l’image que nous avons de nous-mêmes. Certaines formes de souffrance tiennent à ce que nous nous méprenons sur l’image que certaines autres personnes ont de nous-mêmes, ou encore que nous sommes trop sensibles à l’image qu’elles nous renvoient. Être attentif à cette image, la percevoir de façon réaliste, et être capable de la modifier, est une forme d’éveil et de libération.

Il y a différentes manières d’accorder son image avec celle que les autres personnes nous renvoient.

  1. D’abord, nous pouvons être attentifs à leurs réactions à notre égard et guetter les signes qu’ils nous tendent : attente d’une réponse, demande de parole, signes d’irritation ou d’impatience.
  2. Il ne nous sert à rien de refuser de constater que nous leur sommes désagréables, quand nous le sommes. Il ne nous sert à rien non plus de tenter de compenser l’image qu’ils nous renvoient par des actions généreuses qui n’ont rien à voir avec le sujet du désagrément : par exemple, si une personne nous envoie le message “tu parles trop fort”, il ne sert à rien de tenter de lui être agréable en faisant la vaisselle. Il suffit de parler moins fort.
  3. Il ne nous sert à rien non plus de nous justifier. Ce que les autres personnes voient de nous est ce qu’elles en voient. En ce sens, toutes les réactions qu’ont les autres à notre propos sont légitimes. Tenter de les convaincre qu’elles voient bien ou mal, c’est tenter de changer le monde. Ce que nous pouvons changer le plus facilement, c’est nous-mêmes, et l’image que nous donnons.
  4. Il n’est pas utile non plus de nous forger une image massive de nous-mêmes. Nous sommes des êtres composites, multiples, et contradictoires. Il y a en nous à différents degrés toutes les qualités et les défauts correspondants. Si nous tentons de nous accrocher à une image absolue, nous ne manquerons pas, au gré des circonstances, de passer d’un extrême à l’autre (“je suis quelqu’un de bon et généreux” / “je suis un monstre” ; “je suis très forte dans ce domaine” / “Je suis nulle”).
  5. Nous avons tendance à gonfler l’importance que nous avons dans la pensée et l’attention des autres. Ceci parce que la personne la plus importante pour nous-mêmes est nous-mêmes, et que nous avons du mal à imaginer que ce n’est rien d’important pour la plupart des autres personnes. La plupart du temps, elles ne nous jugent ni en bien ni en mal. Elles ont des réactions ponctuelles à nos actions ponctuelles. Le reste du temps, nous leur sommes relativement indifférents.
  6. Enfin, quand nous nous rendons compte que leurs réactions à notre égard sont ponctuelles et superficielles, nous pouvons avoir tendance à penser que nous sommes incompris. Mais la responsabilité d’être compris n’incombe qu’à nous-mêmes. Ça ne nous servira à rien de mépriser les personnes qui ne nous comprennent pas en nous pensant supérieurs, ni de les craindre en nous croyant inférieurs. Tout ce que nous pouvons faire, c’est vivre avec leur (relative) indifférence, écouter les messages qu’elles nous renvoient, et en tirer les leçons.

Où en êtes vous par rapport aux points (1) à (6) ci-dessus ? Pendant une journée entière, observez les autres personnes et relevez les signes qu’elles se manifestent (approbation/désaccord ;
satisfaction/désagrément).

 

 

 

 © Copyright 2009 Luc Élias-Kawada  et Jean-François Romang. Ces textes sont mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons - Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France. La reproduction et la diffusion sont autorisées, sans modification et à des fins non commerciales.

 

 

N'hésitez pas à partager cet article...
S’abonner
Être notifié des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
error: Attention : Ce contenu est protégé !