fbpx
A Lyon, un magnétiseur-énergéticien à votre écoute

Magnetiseur – Coupeur de feu à Lyon

Fixer un objectif quotidien

Fixer un objectif mensuel

 

Je vais me fixer un objectif mensuel clair, constructif, accessible — et m’y tenir

 

En ce qui me concerne cette formulation est d’une exactitude confondante : ce qui semble pouvoir être réglé en 10 minutes ne l’est généralement que le lendemain (vingt heures), une question qui semble nécessiter une bonne semaine s’étale sur deux mois, et les projets qu’on peut évaluer à trois mois mettent six ans à se réaliser.
Les choses que nous réalisons au jour le jour sont à la croisée de différentes préoccupations :

  • D’abord, nous sommes pris dans les nécessités de la gestion du quotidien : notre travail et/ou nos difficultés, la quête de revenus, nos engagements personnels et professionnels.
  • Ensuite, nous cherchons à ajouter à ces activités, ou, mieux, à mêler à ces activités des accomplissements plaisants tels que des apprentissages nouveaux, des travaux artistiques, des activités de création, des activités d’investissement pour notre construction personnelle et notre avenir, et  des activités de participation à la construction sociale.
  • Et surtout, nous désirons dépasser le cadre de ces activités immédiates pour donner un sens à notre existence. Intégrer la poursuite de nos activités immédiates à une mission, et nous assurer que ce que nous faisons ici et maintenant, à chaque instant, n’est pas en contradiction avec nos motivations profondes, et une tâche qui nécessite un moment de réflexion quotidienne : pourquoi faisons-nous ce que nous faisons ? Pourquoi le faisons-nous de cette manière et pas d’une autre ? Nos objectifs sont-ils clairs ? Sont-ils justes ? Il me paraît idéal de parvenir à définir les objectifs de ce que j’entreprends selon une chaîne :

MISSION

en m’assurant que ce que je fais ici et maintenant est en accord avec les objectifs de niveau supérieur.
Parmi ceux-ci, il ne m’est pas très difficile de réaliser les objectifs quotidiens ni les objectifs hebdomadaires : j’en réalise à peu près la moitié ; mais il s’agit de la moitié qui concerne les nécessités les plus immédiates, celles qui sont régies par l’urgence du moment — et celles qui concernent les objectifs à plus long terme sont presque toujours la cinquième roue du carrosse.

C’est pourquoi il me paraît important de définir avec précision, sur le papier, un objectif mensuel :

  • de façon claire. Comment s’inscrit-il dans les différents projets ci-dessus ? Quelles sont les ressources à ma disposition ? À quel moment pourrai-je décider que l’objectif a été atteint ?
  • de façon réaliste. En accord avec la “loi de Murphy” ci-dessus, un objectif mensuel accessible correspond à une tâche qui semblerait nécessiter une demi-semaine de travail intensif.

Suis-je capable, physiquement, psychologiquement, d’accomplir cet objectif (et sinon, il est préférable de le revoir à la baisse ou d’améliorer mes ressources pour l’accomplir) ? Rien que d’écrire la liste des choses à faire pour accomplir une tâche est une activité en soi. Cette activité ne peut pas être négligée. C’est pourquoi je prévois une plage de temps pour composer cette liste.

Comment pourriez-vous définir votre “mission” ? Pouvez-vous définir un objectif à long terme (ou annuel) allant dans le sens de cette mission ? Pouvez-vous définir des objectifs mensuels correspondants ? Quel serait alors l’objectif de ce mois-ci ?

 

 

 

Découvrez d'autres préceptes de l'Almanach Zen

364 préceptes à méditer...

 

 

© Copyright 2009 Luc Élias-Kawada  et Jean-François Romang. Ces textes sont mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons - Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France. La reproduction et la diffusion sont autorisées, sans modification et à des fins non commerciales.

 

 

0 0 votes
Evaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: