fbpx
A Lyon, un magnétiseur-énergéticien à votre écoute

Magnetiseur – Coupeur de feu à Lyon

Contraintes

Evaluer les contraintes

 

 S’arrêter le temps de comprendre le sens des contraintes subies, pour s’en libérer.

 

Nous faisons continuellement des choses qui nous déplaisent, à commencer, pour beaucoup d’entre nous, par nous lever le matin. Prenons les exemples suivants :

  • “A cause de cette maladie, je dois aller régulièrement à l’hôpital”.
  • “J’ai des impôts à payer. Ça me ruine”.
  • “C’est un règlement absurde. Pour moi, c’est comme s’il n’existait pas”.
  • “Pourquoi est-ce que je dois toujours tout faire dans cette maison ?”
  • “Je déteste ce boulot/ces études”.
  • “Je ne supporte plus de vivre avec elle/lui”.

Ils correspondent à des situations courantes dans lesquelles nous pouvons avoir deux réactions très différentes :

  1. Nous pouvons pester, gémir, nous plaindre, tempêter, nous énerver, nous venger en réagissant contre les personnes ou les objets, nous révolter.
  2. Nous pouvons nous arrêter un instant face aux choses qui nous posent problème et aux contraintes que nous avons à subir, et les évaluer .

Si je réagis comme en (1), je renforce mon irritation, et je me rends encore plus incapable de supporter la situation qui me pèse ; de plus, je risque de me rendre moi-même difficile à supporter pour les autres (qui dans la plupart des cas, subissent, directement ou indirectement, les mêmes contraintes), voire me les aliéner ou provoquer leur violence ; dans aucun cas je ne peux être gagnant.

 

Si je réagis comme en (2), je suis toujours gagnant :

  • D’abord, je peux m’apercevoir que la contrainte que je subis est liée à mon bien-être ou à ma sécurité. Je peux aussi m’apercevoir que de rejeter sans précautions une contrainte peut m’attirer des ennuis qui ne feront que s’ajouter  à mes difficultés. C’est le cas des lois et règlements à respecter, par exemple (ça ne veut pas dire qu’il ne faille pas agir pour faire modifier une loi ou un règlement qu’on juge mauvais). C’est également le cas des relations avec des personnes dont on dépend directement ou indirectement : on peut rarement simplement s’éloigner avec un sourire, mais la plupart du temps, il y a des solutions à trouver, ou, au pire, des sorties satisfaisantes à négocier.

 

  • Je peux aussi m’apercevoir que la contrainte est incontournable. Pester contre la grêle ne change pas le climat. C’est aussi le cas de tours du destin comme la maladie ou la dégradation subite de ses conditions de vie. Cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas prévenir certains maux (en menant une vie saine et en évitant les situations dangereuses, et en ne laissant pas s’installer des situations économiques ou sociales critiques. . .). Mais il existe des moments où les difficultés sont là, incontournables, et où je ne peux que les affronter. Je les accepte d’autant plus facilement que je m’en rends compte.

 

  • Enfin, je peux m’apercevoir que, par manque d’imagination ou par peur, je m’impose une contrainte inutile. Dans beaucoup de cas, je peux m’en débarrasser sans heurts, sans blesser personne, ou en lui trouvant des alternatives plus engageantes. C’est le cas, par exemple, de certaines relations houleuses entre personnes. C’est aussi le cas de certaines choses que je veux faire trop bien ou trop souvent, alors que d’autres se passent bien d’un tel perfectionnisme. C’est aussi le cas de choses reçues, qui me sont transmises par l’éducation : faire telles études, porter tels vêtements, vivre à tel endroit. Enfin, c’est le cas de choses que je pourrais faire autrement et plus efficacement.

Qu’est-ce que vous avez le plus de mal à faire en ce moment ? Vous arrive-t-il de pester, ou même de vous révolter contre cette contrainte ? Qu’est-ce qui vous oblige à le faire ? Que se passerait-il si vous ne le faisiez pas ? Y a-t-il moyen de faire autrement ?

 

 

Découvrez d’autres préceptes de l’Almanach Zen

364 préceptes à méditer…

 

 

© Copyright 2009 Luc Élias-Kawada  et Jean-François Romang. Ces textes sont mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons – Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.0 France. La reproduction et la diffusion sont autorisées, sans modification et à des fins non commerciales.

 

 

0 0 votes
Evaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Alert: Content selection is disabled!!