fbpx
A Lyon, un magnétiseur-énergéticien à votre écoute

Magnetiseur – Coupeur de feu à Lyon

Donner sa chance au silence

Donner sa chance au silence

 

 Si je me sens en rage, ou blessé, ou si je ne sais pas exprimer mon émotion, je vais me taire.

 

“— Pourquoi tu es violent ? — Arrête ! Ne dis pas ça ! — Tu vois, tout de suite, tu te mets en rage.”
“— Menteuse ! Tu mens comme tu respires ! — Mais j’ai rien fait ! —Tu peux me dire ce que tu veux, je sais que tu mens.”
“— Tu me méprises, tu as toujours pensé que j’étais une imbécile. — Mais non, t’as rien compris. — C’est ça, prends-moi pour une idiote !”
“— Tu veux toujours donner des leçons à tout le monde ! — Mais pas du tout ! Vous autres, vous portez toujours des jugements sur les autres ! — Tu vois ! Tu recommences !”

 

Comment briser un cercle de renforcement dans un rapport conflictuel entre soi et d’autres ? Dans un conflit, chacun voudrait :

  • prouver qu’il n’est pas “comme ça”
  • prouver qu’il a raison
  • prouver que les torts ne sont pas de son côté.

 

Réactions

 

Mais les dialogues ci-dessus illustrent que ces tentatives ne permettent pas d’échapper au renforcement (par exemple, toutes les tentatives faites pour prouver sa sincérité renforcent le jugement négatif de l’autre personne impliquée). De telles altercations peuvent provoquer deux types de sentiments différents, mais très profonds et très violents :

  • Un sentiment d’injustice, de rage. Motifs : quoi qu’on fasse, ce qu’on fait est mal interprété ; les efforts, les tentatives de se conformer aux désirs (réels ou imaginaires) de l’autre sont rejetés ou mal perçus ; on est accusé précisément des fautes de l’autre personne (par exemple, de déformer les faits, ou d’avoir une attitude agressive). Effets : criminalité, désir de s’en prendre aux autres, aux proches, aux faibles.
  • Un sentiment de vide, de perte du sens des choses. Motifs : tout ce qu’on fait est, en fait, orienté en fonction du regard de ses aînés ; les conflits avec ceux-ci, ou même seulement l’impression de ne pas être compris d’eux, fragilisent. Effets : perte de l’envie de faire les choses, du sens de la vie quotidienne, perte de l’appétit, tentation d’utiliser des intoxicants (drogues, alcool), tentation suicidaire.

La suggestion, paradoxale, est d’abord, dans un premier temps, de “se taire, se taire, se taire”.  Cette suggestion est paradoxale parce qu’elle va à l’encontre de la tendance actuelle à réagir à la moindre agression et à tout ce que l’on considère comme du “harcèlement moral”. Mais cette étape a pour premier objectif de calmer le conflit. Elle permet d’établir une distance, une indifférence cordiale et la recherche de consensus.

Avant toute chose, abandonnons l’idée d’être une personne juste ! Contentons nous de la sagesse, c’est-à-dire de nous protéger de la colère, de l’angoisse, de la souffrance. Face à des situations telles que celles décrites ci-dessus et page précédente, tout ce que nous désirons c’est de sortir du cercle de renforcement dans lequel nous sommes installés. L’étape 1 consiste tout simplement à abandonner les réactions que nous avons eues jusqu’à présent. La méthode la plus simple consiste à se taire, à ne pas réagir, tout simplement.

 

Jugement positif

 

Comme dit plus haut, cette étape a pour premier objectif de calmer le conflit. Ce n’est qu’ensuite que nous pourrons passer à l’étape 2, qui consiste à retrouver une bonne entente et des sentiments positifs, affectifs ou aimants. Il est illusoire de vouloir y sauter directement, surtout si des rancoeurs et des peines se sont accumulées depuis longtemps.

 

 

Découvrez d’autres préceptes de l’Almanach Zen

364 préceptes à méditer…

 

 © Copyright 2009 Luc Élias-Kawada  et Jean-François Romang. Ces textes sont mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons – Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.0 France. La reproduction et la diffusion sont autorisées, sans modification et à des fins non commerciales.

 

 

0 0 votes
Evaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: