fbpx
A Lyon, un magnétiseur-énergéticien à votre écoute

Magnetiseur – Coupeur de feu à Lyon

Régis Grand, magnétiseur à Lyon

D’où me vient ce “don” ?

 
 
On me pose souvent la question : “Tu as reçu ce don comment ? Ça te vient d’où ?”
 
Beaucoup de magnétiseurs disent tenir leur “pouvoir” de leur mère, qui elle-même en avait reçu la transmission de leur propre mère et ainsi de génération en génération.
Ce n’est pas mon cas. Pas que je sache, en tout état de cause.
Néanmoins, il m’est arrivé une histoire peu banale que j’ai gardée secrète jusqu’ici, de peur d’être pris pour un illuminé…
 
Mais aujourd’hui que j’ai décidé de me mettre enfin au service des autres, de manière professionnelle, je vais vous la raconter.
 
La scène se passe en 1977, j’avais donc 7 ans, sur la rive est du Lac du Bourget.
Mes parents avaient loué une toute petite maison à Brison St Innocent, et nous y passions les vacances d’été en famille.
C’était la mi-août, un orage sévère s’était abattu sur le lac et nous étions tranquillement affairés à nos occupations, à l’intérieur du petit chalet.
J’étais seul avec ma mère dans la cuisine qui préparait des écrevisses pêchées le matin-même, et que nous allions manger pour le déjeuner.
 
Un énorme coup de tonnerre s’est fait entendre, grondant sombrement sur les contreforts de la Chambotte, et retentissant jusqu’au Revard. La foudre avait dû s’abattre tout près…
Quelques secondes plus tard, ma mère s’est retournée dans ma direction pour me rassurer, et fut pétrifiée d’effroi par la vision qu’elle eût alors.
Je me tenais debout derrière la table au centre de la pièce, immobile, une “boule de feu” de la taille d’un ballon de handball entre les mains !
La lumière émise par cette sphère était extrêmement vive et irradiait le lieu. Ma mère poussa un cri d’horreur, persuadée que je venais d’être touché par la foudre et que j’allais être carbonisé par son impact.
 
Il n’en fut rien, la “boule” s’éloigna doucement, se déplaça autour de moi lentement, puis s’échappa par la fenêtre alors fermée mais dont un carreau était fissuré. Ma mère se précipita vers moi et put constater, rassurée, que je n’étais absolument pas blessé. Je ne portais aucune trace de contact, pas plus sur ma peau que sur mes vêtements.
 
Aussi surprenant que cela puisse paraître, je n’ai absolument aucun souvenir de cet incroyable évènement. Ma mère me l’a narré à maintes reprises depuis, considérant toujours que cet incident lui a provoqué la plus grande peur de sa vie.
 
Je ne sais pas vraiment ce qui s’est passé. Aujourd’hui, on explique ces apparitions par la génération de foudre globulaire. Il s’agit d’un phénomène météorologique extrêmement rare, produit lors d’un impact d’éclair sur un sol siliceux. Ces boules de plasma sembleraientt être attirées par les champs électromagnétiques créés par les prises ou les fils électriques. En tout état de cause, celle du Lac du Bourget est venue directement vers moi…
 
Bien sûr, je souhaite rester sur une explication possiblement rationnelle de cette expérience pour le moins surprenante, même si je n’en connais ni les tenants ni les aboutissants.
On peut se mettre à rêver d’un miracle, d’un signe divin ou d’une grâce angélique, mais je m’y refuse. C’est arrivé, c’est tout. Pourquoi chercher à comprendre ?
 
De la même manière, je n’explique pas ce qui se passe lorsque je fais un soin. Ça se passe, et il se produit des choses, c’est tout…
 
 

N'hésitez pas à partager cet article...
0 0 votes
Evaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jean D

Un tel don fait partie d’un ensemble de phénomènes parfaitement établis et que la science ne sait expliquer. Scientifique de formation, je m’en réjouis à deux titres :
– très concrètement, cela signifie que le champ des terres à explorer est encore immense
– plus philosophiquement, cela nous interpelle sur notre représentation du monde : peut-il être entièrement décrit par la science ou, de façon lapidaire, les mathématiques sont-elles le langage de l’univers ou un simple outil qui permet d’en formuler des représentations plus ou moins approchées ?

Marie-Ange Grand

Je suis la maman de Régis.
Je confirme ce phénomène qui je l’avoue m’a réellement terrifiée sur le moment. Voir son enfant tenir une boule de feu entre les mains n’est pas banal et presque irréel. Quant aux conséquences !!!!!! Mais rien, aucune brûlure ni lésion ! Inexplicable ! Cela reste dans ma mémoire tellement j’ai été choquée !
Par contre, la maison des propriétaires située juste à côté de notre chalet a subi d’importants dégâts (frigo télé etc…..) suite à l’impact de la foudre.

error: