fbpx
A Lyon, un magnétiseur-énergéticien à votre écoute

Magnetiseur – Coupeur de feu à Lyon

abandonner-la-force

Abandonner la force

 

Renoncer à l’usage de la force en toutes circonstances demande un effort permanent.

 

 “Force” et “violence” sont utilisés ici sans distinction, comme deux termes équivalents, et correspondent tous les deux à “menace”, “coercition”, “pression”, et enfin “brutalité”, sous toutes leurs formes. L’idée en est que la violence commence avec toute forme de pression sur le libre choix de la personne autre que la suggestion et la présentation des tenants et aboutissants d’un problème.

Elever la voix est déjà une forme de violence. Menacer est une forme de violence. Bousculer est une forme de violence. Obliger est une forme de violence.

Comme l’explique Covey dans le passage ci-dessus, l’usage de la force construit la faiblesse chez la personne qui use de la force comme chez celle qui la subit, et crée un climat qui n’est profitable à aucune. Ajoutons que la personne qui subit la force tend à y résister à son tour par la force ou la violence : elle n’a pas d’autre solution que la révolte. La coopération permet au contraire de profiter de l’action conjuguée des pleines possibilités de tous les participants.

Il n’est pas question ici de reprendre le concept de non-violence tel qu’on l’entend habituellement, et qui consiste à stigmatiser l’usage de la violence physique. Il s’agit de chercher et de trouver systématiquement une alternative a l’usage du pouvoir pour obtenir ce qu’on croit bon ou juste. Cette attitude est beaucoup plus difficile à mettre en oeuvre qu’il n’y paraît. En effet, l’usage de la force est ancré dans la plupart de nos habitudes : relationnelles, éducationnelles, institutionnelles. L’abandonner exige un travail de tous les instants : comment, en effet, mener à bien les rôles de parent, de responsable de projet, de chef d’entreprise, d’enseignant, de responsable politique, de fonctionnaire, etc., sans jamais avoir recours à la coercition, alors qu’on tend dans ces positions à y avoir recours a chaque instant.

Ma suggestion peut paraître absurde, voire dangereuse, en particulier si l’on est un partisan du coup de pied au cul et de la mont.e au front, mais il me paraît peu discutable que l’histoire de la civilisation, c’est avant tout, dans tous les domaines, l’histoire de l’abandon de l’usage de la force : c’est celle du passage de la loi du plus fort à la coopération sociale, de la dictature à la République, de la tentation guerrière à la diplomatie, de l’apprentissage par la violence à l’apprentissage par l’expérience, du pillage au commerce, du viol à l’amour librement consenti.

Le fait que la violence engendre la violence a une motivation physiologique : lorsque l’individu est mis en danger, son niveau de testostérone s’élève. La testostérone est l’hormone mâle, et c’est également celle qui est associée à l’agressivité.

Il ne s’agit pas de refuser la violence par principe, mais d’envisager systématiquement toutes sortes de solutions alternatives.

  1. Dans quelle circonstance de votre vie utilisez-vous la force ? Pouvez-vous imaginer d’abandonner l’usage de la force dans cette situation ?
  2. Pouvez-vous imaginer un système de taxes et d’impôts qui ne soient pas basé sur l’obligation de les payer ?
  3. Pouvez-vous imaginer une forme scolaire qui ne soit pas bas.e sur l’autorité ?
  4. Imaginons que vous soyez dépossédé de votre maison par votre gouvernement en raison d’une construction publique et que l’indemnisation ne vous permette pas de retrouver un logement qui vous satisfasse. Qu’est-ce que vous faites ?

 

 

 

Découvrez d’autres préceptes de l’Almanach Zen

364 préceptes à méditer…

 

 

© Copyright 2009 Luc Élias-Kawada  et Jean-François Romang. Ces textes sont mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons – Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.0 France. La reproduction et la diffusion sont autorisées, sans modification et à des fins non commerciales.

 

 

0 0 votes
Evaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Alert: Content selection is disabled!!